Docteur Marie Gagnon | Médecin et Nutritionniste | Présentation

Ancienne obèse et ex-boulimique, j’exerce à Paris en tant que Médecin et Nutritionniste depuis 1985. Je m’occupe tout particulièrement des problèmes liés à la nutrition, au surpoids, à l’obésité de même que des différents troubles du comportement alimentaire dont la boulimie.
Diplômée en médecine puis en spécialité à l’université de Montréal en 1977, je suis aussi diplômée de l’American Board des USA.
Consultations français et anglais

Québécoise et Française, je suis auteur de trois ouvrages :
« Le poids ravageur / Une ancienne obèse devenue médecin, parle » Février 2004
« Pourquoi je ne maigris pas ? / La désobéissance du corps » (Editions Médicis) Mai 2008
« Guérir la boulimie » 2013

 

 

 


Par respect des personnes et par solidarité, je pense qu'une méthode n'est bonne que si elle peut mener à une stabilisation vraie.

A mon sens, le médecin se doit d'apporter des réponses radicalement différentes de celles des "média-régimes" et autres régimes miracles (annoncés à chaque nouvelle saison comme "encore meilleurs" qu'à la saison précédente ! ...et pourtant, les personnes restent maintenue dans une lute contre le surpoids d'année en année, et de plus en plus difficilement... !)

Idem pour ces produits présentés comme quasi-magiques mais souvent destructeurs de santé, non stables dans la durée,  facteurs d'effet "yoyo" et de découragement.

Le contact avec le thérapeute doit être direct et empathique.
Il permet d'éviter le décalage des "solutions toutes faites" avec la psychologie des patients, leurs antécédents et les réalités de leur quotidien. Les patients se plaignent souvent d'avoir été déçus par ce que l'on peut nommer des "théoriciens du poids" 

Mon expérience et ma pratique passent obligatoirement par une prise en charge globale de la personne tant sur le plan physique que comportemental et émotionnel.   

  • Voir mon CURRICULUM VITAE en bas de page
  • Voir la "Nouvelle Nutrithérapie", dernières avancées scientifiques sur l'association MICRO / CHRONONUTRITION




Poids
Affinement
Pulsions alimentaires
SUCRE'ADDICT et surpoids
Boulimie

 

 

 

Un de mes "outils" pour des résultats STABLES :

LA "NOUVELLE NUTRITHERAPIE" 

La nouvelle nutrithérapie, non médicamenteuse et sans compléments alimentaires, utilise l'aliment pour agir sur le système hormonal. 

Elle favorise la perte de poids et la régularisation des pulsions alimentaires.

C'est une méthode naturelle qui regroupe les dernières avancées scientifiques en nutrition sur une association originale de MICRO / CHRONONUTRITION.
Efficace pour la perte de poids, elle permet aussi de diminuer rapidement l’intensité des pulsions alimentaires ainsi que l'addiction au sucre et d'augmenter la satiété. 

C'est aussi un « outil » majeur qui permet de jouer un rôle correcteur sur les anomalies des neurotransmetteurs, anomalies présentes dans le grignotage et les pulsions alimentaires

Elle permet des résultats étonnament stables et d'autant plus motivants que rapides.

Nous avons aujourd'hui dépassé, par la nutrithérapie, les anciennes notions de "restrictions alimentaires", de calculs de calories, de listes d'aliments "interdits" et de consommation de produits dits "allégés" ou artificiels.
Cette méthode règle aussiles désordres du comportement alimentaire liés au grignotage et aux pulsions boulimiques.

 

Pourquoi ces résultats aussi stables ?
Parce que cette méthode respecte les rythmes hormonaux naturels du corps, sans violence et en utilisant leur mode de fonctionnement.
Par exemple, elle respecte l’heure idéale de la consommation de sucres ou des lipides au cours de la journée.

De plus, par un bilan spécifique, elle permet d’évaluer l’état nutritionnel du patient par des tests spécialisés encore peu connus jusqu'à aujourd'hui.

 

Ces bilans sont des techniques biologiques récentes permettant, par leur interprétation, d'améliorer le fonctionnement cérébral,
de diminuer les maladies inflammatoires (tendinites, arthrites) 
et de traiter les terrains à risques cancérigènes ou cardiovasculaires.


 

 

PULSIONS ALIMENTAIRES ET BOULIMIE

Il est parfois difficile de faire la différence entre pulsions alimentaires,
hyperphagie et boulimie.

 

Généralement, dans la pulsion alimentaire, la personne se tourne essentiellement vers des aliments qu’elle aime et les quantités ingérées ne sont pas si importantes.

Dans la boulimie, les aliments servent à calmer une angoisse dans l’urgence. La personne peut se « remplir » avec n’importe quel aliment aussi bien des aliments qu’elle aime que tout type d’aliments qu’elle a sous la main.

D’autres critères peuvent intervenir dans le diagnostic qu’i doit être parfaitement évalué. 

Par la nutrithérapie et la chrono-micronutrtion, c’est-à-dire par les connaissances  qui consistent à se servir des  aliments comme thérapie, on peut jouer sur les deux problématiques.

En revanche, pour la boulimie, il faut aller plus loin avec un protocole global spécifique

ATTENTION !

Dans les pulsions boulimiques, nous avons constaté que la chrononutrition traditionnelle ne fonctionne pas "telle quelle" et doit être adaptée à la boulimie. Nous obtenons d'excellents résultats dans les traitements des pulsions boulimiques par cette nouvelle chrononutrition spécifique et adaptée à la personnalité boulimique.

 


(VOIR + LE BLOG)

Le livre Guérir la boulimie est disponible

 

 

 

ADDICTION au SUCRE et surpoids

- L'industrie alimentaire met des sucres cachés presque partout pour augmenter l'appétit et créer une dépendance.
Cest la cause première de l'obésité.
- On ne peut arrêter le sucre par la volonté car le sucre est une drogue très puissante, plus que l’héroïne ou la cocaïne en terme de dépendance.
- L’arrêt brutal du sucre donne des malaises comme l’arrêt des drogues. Il faut donc le faire peu à peu avec des conseils appropriés afin de réussir son sevrage sans effet boomerang.
- Le sucre est l’aliment préféré des cellules cancéreuses et des maladies inflammatoires et peut engendrer l’apparition du diabète.

-Comment faire pour l’arrêter ?

VOIR PAGE "ADDICTION au SUCRE'"

 

 


 Questions de bon sens
Notre corps n'est pas fait pour la consommation exagérée ou exclusive de protéines 
(Les régimes actuellement très médiatisés sont souvent très protéinés, facteurs de reprise de poids fréquente)
 
Cet excès peut entraîner des dommages rénaux, des déminéralisations osseuses, des inflammations, des terrains favorisant la genèse des cancers, sans compter la reprise de poids importante suivie fréquemment de problèmes dépressifs. 

- Nous ne sommes pas faits non plus pour le sport à outrance surtout en période de surpoids (puisque 10 kg en trop globalement impliquent 40kg au niveau d'une articulation ! ). 

 

- Il faut savoir aussi que le manque d'acides gras sous forme d'oméga3 est une des principales causes de difficulté à la perte de poids après 50 ans. C'est ainsi que le retrait de notre alimentation d'une variété d'aliments tels les lipides (présents dans les deux tiers de notre cerveau  ! ) est nécessaire au bon équilibre de l'organisme. 

- L'aliment doit rester un plaisir et la démarche de perte de poids doit permettre de conserver une vie sociale normale avec des sorties agréables.

 

Nous ne devrions plus parler de "régime" mais de NUTRITHERAPIE fondée sur les besoins en énergie des cellules apportés pas les "bons" aliments au moment de la journée qui leur correspond.

Les résultats sont un bien être général, sans fatigue et sans pulsions alimentaires évitant les envies de "grignoter".

 

 

 

Par la nouvelle nutrithérapie
l'aliment n'est plus une obsession

 

 




CURRICULUM VITAE

 

1974         Doctorat en médecine à l’Université de Montréal

1977         Training in Radiology Pathology Armed Force Institute of Pathology
                  Washington D.C. USA

1979         Diplômée en radiologie diagnostique et échographie
                  Université de Montréal et Collège Royal du Canada

1979         LMCC : Droit d’exercer la médecine générale aux U.S.A.

1979         Stage à l’Institut de Cardiologie de Montréal.

1980-82   Stage Hôpital Foch. Radiologie et échographie vasculaire

1982         American Board of Radiology (District of Colombia)

1983         Obtention du droit de pratique en France

1985         Formation Nutrition et Endocrinologie (USA) 
                  Installation comme médecin nutritionniste à Paris.

1987,89    Congrès en Nutrition, Chicago, Atlanta (U.S.A)
1992         Congrès en Nutrition, Boston (U.S.A)

2003-04   Cours en endocrinologie, Belgique

2004         Auteur du livre : 
                  « Le poids ravageur, Une ancienne obèse devenue médecin parle »
                  Humanis-Editions

2008         Auteur du livre : 
                  « Pourquoi je ne maigris pas. La désobéissance du corps »
                  Editions Dervy

 2013         Co-Auteur du livre :
                  "Guérir la Boulimie et les pulsions alimentaires"

 

2016          Praticien en Hypnose

 

 




Dans le respect de la déontologie, j'interviens sur ce site dans un but d'information générale en tant que nutritionniste et pour sensibiliser à l'impact de la nutrition sur la santé et le bien-être.

 

Liens : 
HAS  (HAUTE AUTORITE DE SANTE) 
www.has-sante.fr/portail/jcms/fc_1249588/fr/accueil-2012
"La HAS est une autorité publique indépendante qui contribue à la régulation du système de santé par la qualité. Elle exerce ses missions dans les champs de l'évaluation des produits de santé, des pratiques professionnelles, de l’organisation des soins et de la santé publique"